Histoire locale>1815 « La Haie Sainte »

La toponymie  » Haie-Sainte  » signifie « endroit enclos de haies » qui appartenait aux seigneurs de Braine-l’-Alleud. Cette ferme était exploitée par un famille du nom de Sainte au XIV siècle. Les bâtiments actuels datent du début du XVIII siècle et n’ont pas été détruits durant la bataille.  ( photos 2005)

Le 18 juin 1815 vers 14 h OO l’armée Française, forte de 6 brigades d’infanterie soit environ 17.OOO hommes, attaquèrent en trois colonnes , une division consacrant tous ses efforts à la prise de la Haie Sainte.

la « Haie Sainte » en bordure de la chaussée de Charleroi . photo 2005

Après un assaut d’une extrême violence, la prise de la Haie Sainte fut acquise à l’armée Française, mais seulement pour quelques heures. En début de soirée les Anglais avaient repris la sablière de la Haie Sainte.
Dix fois, la cavalerie française chargera, dix fois elle reculera. Le dispositif de Wellington résiste.   

Frédéric - Ferme de la Haye-Sainte

ci-dessous :carte postale anciennes

Haie sainte.jpg

sur la façade

Le corps de logis de cette ferme carrée date du XVIIe siècle. La veille de la bataille de Waterloo, elle avait été fortifiée par la légion allemande.La ferme défendue par mille défenseurs  a été prise par les Français le 18 juin 1815. Juste en face de la ferme, de l’autre côté de la route, fut creusée après la bataille l’une des plus importantes fosses communes : la tradition veut que 4000 hommes y avaient été inhumés. 

Haie sainte 1.jpg

Publicités