Election communale 2018 à Waterloo>Mieux Vivre à Waterloo

Nous voulons pour Waterloo une meilleure gestion.
Nous voulons une vision globale et à long terme 
centrée sur la qualité de vie de ses habitants.

Un programme en matière d’environnement ambitieux : MVW veut en priorité sauvé définitivement les deux derniers grands espaces verts sur notre
commune : le Bois des Bruyères et le Triage Sainte Gertrude (voir encadré). Situés au fond du Chenois, ils sont les derniers endroits où tous les Waterlootois ont la possibilité sur le territoire de la commune de faire des promenades bucoliques c’est dire combien ce combat nous concerne tous. Dès qu’ils ont auront été protégés, nous prendrons des mesures pour y aménager et préserver la biodiversité.
______________________________________________________

Publicités

Election communale 2018 à Waterloo>Mobilité>Le programme du MR

 

La mobilité à Waterloo fait couler beaucoup d’encre ces dernières années. Notre Commune est victime de sa situation géographique, 50% de trafic de transit et une route nationale (la N5) qui coupe le territoire en deux. Le nombre de véhicules par ménage est également plus élevés qu’ailleurs en Wallonie avec 576 voitures par 1000 habitants. Voilà qui, ajouté à une importante densité de population et de nombreux accès au ring, crée les problèmes de mobilité que nous connaissons et qui ne cessent de s’amplifier. Le plan provincial de mobilité (PPM) prévoit, à politique inchangée, une croissance de 2,5% par an jusqu’en 2020 puis un phénomène de saturation qui réduirait ensuite cette croissance à 0,5% par an. Nous y sommes !

Il serait faux de faire croire qu’une solution miracle existe, qu’il suffit de construire un tunnel ou de contourner Waterloo pour régler le problème. Il n’y a pas une mais des solutions pour améliorer la situation. Nous avons fait appel à des bureaux spécialisés, mené des études conjointement pour le centre et l’accès au ring (dit de l’ancien restaurant « Moule à gogo ») et trouvé le financement pour réactualiser le plan communal de mobilité (PCM). Nous avons également mis sur pied des groupes de travail avec les habitants pour limiter le trafic de transit et réduire la vitesse dans les quartiers résidentiels tout en assurant le développement de la multimodalité via notamment la mise en place de points nœuds ou la sécurisation des pistes cyclables. Nous avons installé des feux intelligents qui s’adaptent au flot du trafic. Enfin, nous avons étendu le réseau Proxibus, toujours d’accès gratuit, à d’autres quartiers.

Nos objectifs
– Dissuader les navetteurs de traverser Waterloo et réduire le trafic de transit. Les automobilistes doivent comprendre qu’ils ne gagnent pas de temps en traversant nos quartiers et n’ont donc aucun intérêt à quitter le ring.
– Placer des panneaux intelligents aux entrées de Waterloo indiquant les temps de parcours et signalant le nombre de places de parking disponibles
Ralentir l’accès aux quartiers par l’aménagement en dur de places de stationnement et le marquage au sol dans les rues.
Généraliser les zones « 30 km/h» dans les quartiers résidentiels.
– Multiplier les possibilités de mobilité alternative :
• Améliorer et sécuriser le réseau cyclable
• Augmenter les disponibilités du Proxibus
• Obtenir des TEC le placement d’un arrêt de bus supplémentaire à hauteur des Ecuries
– Inciter les clients du samedi à utiliser les navettes de délestage mises en place par la Commune avec la contribution des commerçants sur les parking aux extrémités de Waterloo.
– Maintenir la gratuité des parkings dans le centre.
– Intensifier les zones bleues et la distribution de cartes de riverain pour soulager les quartiers proches du centre et de la gare, victimes du phénomène de voitures-ventouses ou du stationnement sauvage.
– Remplacer la Commission communale de la mobilité par un conseil accessible à tous les riverains intéressés. Il deviendrait un lieu de discussions et de propositions avec l’ensemble des représentants des quartiers, la Police, les conseillers en mobilité internes et externes.
– Préserver le site scolaire, sportif et artistique d’Argenteuil en réorganisant le trafic autour de celui-ci. Une piste : un pont permettant de recréer la drève d’Argenteuil historique au départ de l’avenue Reine Astrid tout en maintenant la circulation chaussée de Tervuren.

Election communale 2018 à Waterloo>Le programme des partis.

Election communale 2018 à Waterloo < le programme des partis en cliquant sur le logo.

MR-Engages-pour-avenirEcoloPS

Defi

Election communale 2018 à Waterloo.

Cinq formations politiques se présentent aux élections communale 2018 à Waterloo.

En 2012 il y avait  19.922 inscrits  17.260 bulletins déposés  526 blancs et nuls et un total de 16.734 votes valables.

En 2018 le nombre de sièges à attribué est de 31 soit sur base des élections de 2012 il faut 557 voix pour obtenir un siège.

Election communale 2018 à Waterloo>DEFI et le projet Master Plan Waterloo.

DEFI et le projet Master Plan Waterloo . source : lalibre.be

 

Fiorella Iezzi, tête de liste Défi : 6/10

« Nous ne sommes pas convaincus par la création de terrasses qui vont être mortes au final. On aurait préféré à cela un endroit où les producteurs locaux pourraient se réunir et proposer leurs produits. Ce qui nous inquiète également, c’est la mobilité et il est grand temps de revoir la politique de création de parkings d’autant que certains endroits s’y prêtent plutôt bien, notamment aux abords de la gare, ce qui permettrait de combiner avec l’utilisation des transports en commun. Maintenant, le fait de proposer un tel projet, c’est intéressant et il faut essayer d’être constructif. Tout le monde peut apporter des modifications et l’idée de complètement rénover le centre est bonne. Par contre, il ne faut pas voir trop grand non plus et un projet moins pharaonique et plus axé sur les problèmes de mobilité aurait peut-être été plus intéressant pour tout le monde, d’autant que le plan de mobilité date de plusieurs années maintenant. »

Elections communales à Waterloo>Voter pour ?

 

elections-header

Jour après jour, jusqu’au 14 octobre 2018 une proposition électorale pour Waterloo.

Catala Bernard candidat MVW (Mieux Vivre à Waterloo) Bonjour, je me bats depuis des années pour remettre en état la piste cyclable ch de Tervuren. Mais aussi pour créer des trottoirs de chaque côté. Et également une piste cyclable du côté Ouest de la chaussée de Tervuren. Comme pour la chaussée Bara, le collège communal est plus lent qu’un escargot pour réagir. Mais les Waterlotois sont ils assez demandeurs???? (source facebook Waterloo Agora)