Les points importants du conseil communal de Waterloo du 27 août 2018

Conseil communal express, en cette fin de mois d’août. Seuls quelques points urgents étaient inscrits à l’ordre du jour. La séance suivante est déjà programmée au lundi 10 septembre.

Au cours de cette courte réunion, l’assemblée a, entre autres, voté un point technique permettant la bonne poursuite des travaux à l’école communale de Mont-Saint-Jean, à savoir l’occupation d’un local « cabine électrique » au sein de l’établissement par ORES, l’opérateur des réseaux de distribution d’électricité et de gaz.

Par ailleurs, les conseillers ont unanimement approuvé le règlement communal sur l’affichage électoral. Il prévoit notamment que, sur l’espace public, les affiches de tous les candidats soient installées par les ouvriers communaux, uniquement aux endroits prévus à cet effet. Chaque liste disposera d’un panneau de même dimension sur chaque site d’affichage. La taille des affiches est, elle aussi réglementée.

L’objectif de ce règlement est, entre autres, d’éviter l’affichage sauvage dans Waterloo à l’approche des élections communales et provinciales.

Publicités

Ordre du jour du Conseil communal de Waterloo du 27 août 2018

Ordre du jour du Conseil communal de Waterloo du 27 août 2018. La prochaine séance du Conseil communal se tiendra le lundi 27 août 2018 à 19h.

SÉANCE PUBLIQUE

1. Procès-verbal – Assemblée n°6 du 25 juin 2018 – Approbation.

2. Travaux – Propriétés communales – Occupation par ORES d’un local « cabine électrique » au sein de l’école communale de Mont-Saint-Jean par bail emphytéotique – Approbation.

3. Cultes – Fabrique d’église Sainte-Anne – Budget de l’exercice 2019.

4. Cultes – Fabrique d’église Saint-François d’Assise – Budget de l’exercice 2019.

5. Cultes – Église protestante évangélique de Lasne (Ohain) – Compte de l’exercice 2017 – Correctif.

6. Cultes – Fabrique d’église Saint-Joseph – Budget de l’exercice 2019.

7. Secrétariat général – Règlement communal sur l’affichage électoral – Approbation.

Conseil communal : le lundi 27 août à 19h dans la salle des Conférences (2e étage) de la Maison communale.

De plus amples détails en  Huis-Clos*>>>>   ICI   

 

ndlr * les sujets en huis-clos concernent  des désignations et demandes diverses.

Les points importants du conseil communal de Waterloo du lundi 25 juin 2018

source : waterloo.be

Urbanisme

On le sait, Infrabel envisage de construire une nouvelle gare à Waterloo, dans le cadre du futur RER. Ce chantier nécessite en parallèle des modifications de voirie, notamment aux embranchements entre la place de la Gare et la rue de la Station, ainsi qu’entre l’avenue des Pâquerettes et respectivement l’avenue des Cèdres, le parking côté Chenois et la rue Bruyère-Saint-Jean, ou encore au niveau du rond-point des Pâquerettes.

Les conseillers communaux ont donc été invités à s’exprimer sur ces modifications.

Le groupe MVW considère que les demandes d’amélioration émises par la CCATM (Commission communale d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité) n’ont pas suffisamment été prises en compte. Il regrette notamment que le passage sous voies des piétons et cyclistes n’ait pas été maintenu. Il s’étonne aussi que l’aménagement d’une passerelle pour accéder à la future gare depuis le parking ne soit pas prévu immédiatement.

Ecolo émet de nettes réserves. « Il n’y a pas de réelle réflexion autour des flux de circulation qui seront engendrés vers et autour de la future gare RER, particulièrement pour les modes doux entre le Chenois et le Centre de Waterloo,estime son chef de groupe. L’approbation des modifications de voiries est prématurée, il faut demander à Infrabel de revoir sa copie. Nous craignons que vous ayez subi l’une ou l’autre pression d’Infrabel ou du ministre pour faire avancer le projet. »

L’échevin de l’Urbanisme (MR) a rappelé que l’abandon des passages sous les voies datait de 2005. « Concernant la passerelle, il est prématuré de choisir son emplacement car nous ne savons pas encore où elle devra exactement être placée. Nous avons donc demandé de réaliser les travaux préparatoires pour pouvoir l’installer ultérieurement. Plus largement, les services communaux et la CCATM ont établi une série de propositions pour améliorer le cheminement des modes doux, l’aménagement de parkings pour les personnes à mobilité réduite, la création de zones « dépose minute ». Toutes nos remarques ont été versées au dossier et nous espérons qu’Infrabel en tiendra compte. Il nous faut maintenant avancer et cette demande d’ouverture de voirie est une première étape. »

Un sentiment partagé par la bourgmestre (MR) qui a rappelé que plusieurs ministres de la Mobilité s’étaient heurtés à ce difficile dossier du RER. « De nombreuses Communes ont voulu profiter de ce chantier pour faire financer des tas d’aménagements, ce qui a fait exploser le budget et freiner les travaux. Aujourd’hui, le ministre a pu débloquer un milliard d’euros pour relancer le RER mais il y a une enveloppe stricte à respecter. Nous avons donc fait nos remarques pour améliorer le dossier. On pourrait toujours espérer davantage, mais il faut surtout faire en sorte que le RER voie le jour, c’est ce qu’attendent les Waterlootois pour améliorer nos problèmes de mobilité. »

Le point a été approuvé par la majorité MR. MVW et le PS se sont abstenus. Ecolo a voté contre.

En décembre 2016, le Conseil communal avait adopté l’avant-projet du plan communal d’aménagement, dit « PCAR Gare-Infante« . L’objectif était de permettre de réviser le plan de secteur, une partie du site se trouvant actuellement en zone industrielle.

« À l’époque, l’urgence s’imposait, a rappelé la bourgmestre.La législation était sur le point de changer et prévoyait de transformer la procédure de PCA en révision partielle du plan de secteur dont seul le Gouvernement wallon aurait la maitrise. Il était fondamental que la Commune garde la main, nous avons donc proposé de voter ce point. Entre-temps, j’ai eu l’occasion de discuter avec divers responsables de la Région wallonne de l’avenir de Waterloo que nous voulons envisager avec une vision globale, à long terme. Je leur ai expliqué que la densité de population était déjà trop importante. Or, un ancien arrêté ministériel du ministre Henry imposait une densité de 45 logements à l’hectare sur ce site, ce qui est énorme. L’arrêt de la procédure permet d’empêcher la création de près de 400 logements au parking Fiat mais aussi la création de 12 000 mètres carrés de logements sur le site actuel de l’Institut des Sacrés-Cœurs. À la place, la Commune envisage de récupérer ce terrain pour y réaliser une zone d’intérêt collectif et, pourquoi pas, d’y installer des infrastructures scolaires et sportives, certaines des nôtres étant vieillissantes. »

MVW s’est dit très favorable à l’arrêt de cette procédure, tout en estimant que ce dossier devrait être intégré à un Schéma de développement communal. « Nous espérons également que ce projet nous permettra de préserver non seulement le Bois des Bruyères, mais aussi l’orée du bois et l’intégralité des terres agricoles du triage Sainte-Gertrude. »

Cette vision positive est partagée par Écolo qui regrette cependant que les chefs de groupes n’aient pas pu prendre connaissance des projets du Collège avant la tenue du Conseil communal. « Nous avons demandé à de nombreuses reprises d’être tenus au courant de ce dossier. Nous avons de nombreuses questions auxquelles vous n’avez pas le temps de répondre aujourd’hui et dont les réponses ne se trouvent pas dans les documents mis à notre disposition. Vous comprendrez que sans ces informations, nous ne pouvons donner carte blanche au Collège pour avancer. »

« Ces questions sont prématurées, a confirmé la bourgmestre. Le timing n’est peut-être pas le meilleur et j’aurais préféré pouvoir en discuter avec vous préalablement, mais nous devons avancer dans ce dossier car l’Institut des Sacrés-Cœurs est à l’étroit dans ses bâtiments du Centre. Ce qui me motive, c’est l’intérêt des jeunes, des enseignants, des parents, et des Waterlootois en général. »

Ces points ont été approuvés par le MR, le MVW et le PS. Ecolo a approuvé la suppression du PCA, mais s’est abstenu sur la décision de charger le Collège de l’étude de l’expropriation du site.

Finances

Les comptes annuels communaux de l’exercice 2017 ont été présentés à l’Assemblée. Un boni de 2,2 millions d’euros a été dégagé. Parmi les recettes, on note une hausse de 650 000 euros provenant des centimes additionnels au Précompte immobilier. « Cette augmentation est principalement liée à l’enrôlement des habitations sur le site de Bella Vita », a commenté la bourgmestre.

Côté dépenses, une légère hausse des frais de personnel est remarquée. Les frais de fonctionnement ont, quant à eux, diminué.

Enfin, grâce à divers remboursements, mais aussi à des bas taux d’intérêt et à quelques placements, la charge de la dette est en baisse. « Nos fonds de réserve sont quasiment au même niveau qu’en début de législature puisqu’ils s’élèvent à près de 9 millions d’euros« , a poursuivi la bourgmestre.

Écolo a suggéré d’accentuer la prévention afin de réduire les coûts liés à l’élimination des déchets.

Le chef de groupe de MVW a établi une comparaison entre les comptes 2014 et 2017. Il a relevé que les recettes augmentaient moins que les frais de personnel. Il a avancé diverses solutions pour réduire les dépenses, comme s’associer à d’autres Communes pour mutualiser l’achat de certains véhicules, ou pour réaliser des investissements, par exemple via une Régie foncière communale.

La bourgmestre lui a répondu que tous les véhicules communaux étaient utilisés jusqu’en toute fin de vie. Quant à l’échevin des Finances (MR), il a fait remarquer que les hausses en frais de personnel étaient liées à l’indexation des salaires, aux évolutions de carrière et à l’amélioration du niveau de formation des personnes engagées.

Les comptes ont été approuvés par la majorité MR, par Ecolo et le PS. MVW s’est abstenu.

Le compte 2017 du CPAS a également été présenté. Un boni de 180 620 euros a été dégagé. « La dotation communale n’a pas évolué depuis 6 ans, a indiqué le président du CPAS (MR). Nous parvenons cependant à équilibrer notre budget tout en remplissant nos missions et en réalisant certains investissements. Nous avons par exemple à cœur d’améliorer chaque année notre Maison de Repos. »

Pour MVW, si l’on tient compte de l’inflation, « on pourrait considérer que la dotation communale est plutôt en baisse. »

« Si nous n’avons pas eu besoin de l’augmenter, c’est aussi parce qu’elle était importante à la base, a indiqué la bourgmestre. Quoi qu’il en soit, la Commune a l’obligation de venir en aide au CPAS si le besoin s’en faisait ressentir. »

« Nous avons beaucoup travaillé sur la perception des recettes, a surenchéri son président. Grâce à une administration réactive, nous pouvons par exemple réattribuer plus rapidement une chambre qui se libérerait. Aujourd’hui, la dotation communale est donc suffisante. »

Le PS s’est notamment interrogé sur une hausse de 2000 euros pour le traitement des mandataires du CPAS. « Elle est probablement liée à une augmentation du nombre de réunions, mais je peux vous assurer que le montant du jeton de présence n’a pas été modifié« , a répondu le président.

Suite à une question d’Ecolo sur le devoir du CPAS d’organiser la concertation sociale entre tous les acteurs sociaux à Waterloo, le président a aussi rappelé que le CPAS collaborait avec divers interlocuteurs actifs dans le domaine social à Waterloo.

Le compte du CPAS a été approuvé. Le PS s’est abstenu.

Enfin, les comptes annuels de la Police locale, en boni de 200 000 euros, ont été votés à l’unanimité. À cette occasion, le Chef de corps de la Police locale a fait le bilan de la criminalité à Waterloo. Les chiffres sont globalement en baisse.

Publié le 2 juillet 2018

Les points importants du conseil communal de Waterloo du lundi 25 juin 2018

source : waterloo.be

Urbanisme

On le sait, Infrabel envisage de construire une nouvelle gare à Waterloo, dans le cadre du futur RER. Ce chantier nécessite en parallèle des modifications de voirie, notamment aux embranchements entre la place de la Gare et la rue de la Station, ainsi qu’entre l’avenue des Pâquerettes et respectivement l’avenue des Cèdres, le parking côté Chenois et la rue Bruyère-Saint-Jean, ou encore au niveau du rond-point des Pâquerettes.

Les conseillers communaux ont donc été invités à s’exprimer sur ces modifications.

Le groupe MVW considère que les demandes d’amélioration émises par la CCATM (Commission communale d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité) n’ont pas suffisamment été prises en compte. Il regrette notamment que le passage sous voies des piétons et cyclistes n’ait pas été maintenu. Il s’étonne aussi que l’aménagement d’une passerelle pour accéder à la future gare depuis le parking ne soit pas prévu immédiatement.

Ecolo émet de nettes réserves. « Il n’y a pas de réelle réflexion autour des flux de circulation qui seront engendrés vers et autour de la future gare RER, particulièrement pour les modes doux entre le Chenois et le Centre de Waterloo,estime son chef de groupe. L’approbation des modifications de voiries est prématurée, il faut demander à Infrabel de revoir sa copie. Nous craignons que vous ayez subi l’une ou l’autre pression d’Infrabel ou du ministre pour faire avancer le projet. »

L’échevin de l’Urbanisme (MR) a rappelé que l’abandon des passages sous les voies datait de 2005. « Concernant la passerelle, il est prématuré de choisir son emplacement car nous ne savons pas encore où elle devra exactement être placée. Nous avons donc demandé de réaliser les travaux préparatoires pour pouvoir l’installer ultérieurement. Plus largement, les services communaux et la CCATM ont établi une série de propositions pour améliorer le cheminement des modes doux, l’aménagement de parkings pour les personnes à mobilité réduite, la création de zones « dépose minute ». Toutes nos remarques ont été versées au dossier et nous espérons qu’Infrabel en tiendra compte. Il nous faut maintenant avancer et cette demande d’ouverture de voirie est une première étape. »

Un sentiment partagé par la bourgmestre (MR) qui a rappelé que plusieurs ministres de la Mobilité s’étaient heurtés à ce difficile dossier du RER. « De nombreuses Communes ont voulu profiter de ce chantier pour faire financer des tas d’aménagements, ce qui a fait exploser le budget et freiner les travaux. Aujourd’hui, le ministre a pu débloquer un milliard d’euros pour relancer le RER mais il y a une enveloppe stricte à respecter. Nous avons donc fait nos remarques pour améliorer le dossier. On pourrait toujours espérer davantage, mais il faut surtout faire en sorte que le RER voie le jour, c’est ce qu’attendent les Waterlootois pour améliorer nos problèmes de mobilité. »

Le point a été approuvé par la majorité MR. MVW et le PS se sont abstenus. Ecolo a voté contre.

En décembre 2016, le Conseil communal avait adopté l’avant-projet du plan communal d’aménagement, dit « PCAR Gare-Infante« . L’objectif était de permettre de réviser le plan de secteur, une partie du site se trouvant actuellement en zone industrielle.

« À l’époque, l’urgence s’imposait, a rappelé la bourgmestre.La législation était sur le point de changer et prévoyait de transformer la procédure de PCA en révision partielle du plan de secteur dont seul le Gouvernement wallon aurait la maitrise. Il était fondamental que la Commune garde la main, nous avons donc proposé de voter ce point. Entre-temps, j’ai eu l’occasion de discuter avec divers responsables de la Région wallonne de l’avenir de Waterloo que nous voulons envisager avec une vision globale, à long terme. Je leur ai expliqué que la densité de population était déjà trop importante. Or, un ancien arrêté ministériel du ministre Henry imposait une densité de 45 logements à l’hectare sur ce site, ce qui est énorme. L’arrêt de la procédure permet d’empêcher la création de près de 400 logements au parking Fiat mais aussi la création de 12 000 mètres carrés de logements sur le site actuel de l’Institut des Sacrés-Cœurs. À la place, la Commune envisage de récupérer ce terrain pour y réaliser une zone d’intérêt collectif et, pourquoi pas, d’y installer des infrastructures scolaires et sportives, certaines des nôtres étant vieillissantes. »

MVW s’est dit très favorable à l’arrêt de cette procédure, tout en estimant que ce dossier devrait être intégré à un Schéma de développement communal. « Nous espérons également que ce projet nous permettra de préserver non seulement le Bois des Bruyères, mais aussi l’orée du bois et l’intégralité des terres agricoles du triage Sainte-Gertrude. »

Cette vision positive est partagée par Écolo qui regrette cependant que les chefs de groupes n’aient pas pu prendre connaissance des projets du Collège avant la tenue du Conseil communal. « Nous avons demandé à de nombreuses reprises d’être tenus au courant de ce dossier. Nous avons de nombreuses questions auxquelles vous n’avez pas le temps de répondre aujourd’hui et dont les réponses ne se trouvent pas dans les documents mis à notre disposition. Vous comprendrez que sans ces informations, nous ne pouvons donner carte blanche au Collège pour avancer. »

« Ces questions sont prématurées, a confirmé la bourgmestre. Le timing n’est peut-être pas le meilleur et j’aurais préféré pouvoir en discuter avec vous préalablement, mais nous devons avancer dans ce dossier car l’Institut des Sacrés-Cœurs est à l’étroit dans ses bâtiments du Centre. Ce qui me motive, c’est l’intérêt des jeunes, des enseignants, des parents, et des Waterlootois en général. »

Ces points ont été approuvés par le MR, le MVW et le PS. Ecolo a approuvé la suppression du PCA, mais s’est abstenu sur la décision de charger le Collège de l’étude de l’expropriation du site.

Finances

Les comptes annuels communaux de l’exercice 2017 ont été présentés à l’Assemblée. Un boni de 2,2 millions d’euros a été dégagé. Parmi les recettes, on note une hausse de 650 000 euros provenant des centimes additionnels au Précompte immobilier. « Cette augmentation est principalement liée à l’enrôlement des habitations sur le site de Bella Vita », a commenté la bourgmestre.

Côté dépenses, une légère hausse des frais de personnel est remarquée. Les frais de fonctionnement ont, quant à eux, diminué.

Enfin, grâce à divers remboursements, mais aussi à des bas taux d’intérêt et à quelques placements, la charge de la dette est en baisse. « Nos fonds de réserve sont quasiment au même niveau qu’en début de législature puisqu’ils s’élèvent à près de 9 millions d’euros« , a poursuivi la bourgmestre.

Écolo a suggéré d’accentuer la prévention afin de réduire les coûts liés à l’élimination des déchets.

Le chef de groupe de MVW a établi une comparaison entre les comptes 2014 et 2017. Il a relevé que les recettes augmentaient moins que les frais de personnel. Il a avancé diverses solutions pour réduire les dépenses, comme s’associer à d’autres Communes pour mutualiser l’achat de certains véhicules, ou pour réaliser des investissements, par exemple via une Régie foncière communale.

La bourgmestre lui a répondu que tous les véhicules communaux étaient utilisés jusqu’en toute fin de vie. Quant à l’échevin des Finances (MR), il a fait remarquer que les hausses en frais de personnel étaient liées à l’indexation des salaires, aux évolutions de carrière et à l’amélioration du niveau de formation des personnes engagées.

Les comptes ont été approuvés par la majorité MR, par Ecolo et le PS. MVW s’est abstenu.

Le compte 2017 du CPAS a également été présenté. Un boni de 180 620 euros a été dégagé. « La dotation communale n’a pas évolué depuis 6 ans, a indiqué le président du CPAS (MR). Nous parvenons cependant à équilibrer notre budget tout en remplissant nos missions et en réalisant certains investissements. Nous avons par exemple à cœur d’améliorer chaque année notre Maison de Repos. »

Pour MVW, si l’on tient compte de l’inflation, « on pourrait considérer que la dotation communale est plutôt en baisse. »

« Si nous n’avons pas eu besoin de l’augmenter, c’est aussi parce qu’elle était importante à la base, a indiqué la bourgmestre. Quoi qu’il en soit, la Commune a l’obligation de venir en aide au CPAS si le besoin s’en faisait ressentir. »

« Nous avons beaucoup travaillé sur la perception des recettes, a surenchéri son président. Grâce à une administration réactive, nous pouvons par exemple réattribuer plus rapidement une chambre qui se libérerait. Aujourd’hui, la dotation communale est donc suffisante. »

Le PS s’est notamment interrogé sur une hausse de 2000 euros pour le traitement des mandataires du CPAS. « Elle est probablement liée à une augmentation du nombre de réunions, mais je peux vous assurer que le montant du jeton de présence n’a pas été modifié« , a répondu le président.

Suite à une question d’Ecolo sur le devoir du CPAS d’organiser la concertation sociale entre tous les acteurs sociaux à Waterloo, le président a aussi rappelé que le CPAS collaborait avec divers interlocuteurs actifs dans le domaine social à Waterloo.

Le compte du CPAS a été approuvé. Le PS s’est abstenu.

Enfin, les comptes annuels de la Police locale, en boni de 200 000 euros, ont été votés à l’unanimité. À cette occasion, le Chef de corps de la Police locale a fait le bilan de la criminalité à Waterloo. Les chiffres sont globalement en baisse.

Conseil communal de Waterloo du 25 juin 2018.

A l’ordre du jour du conseil communal de Waterloo du 25 juin 2018 il était indiqué :

3. Urbanisme – Élaboration du Plan communal d’aménagement dit « Gare-Infante » révisant le plan de secteur de Nivelles – Arrêt de la procédure – Décision.

4. Travaux – Plan communal d’aménagement révisant le plan de secteur (PCAR) dit « PCAR Gare-Infante » – Étude de faisabilité d’une expropriation du site – Décision de charger le Collège de cette étude.

La bourgmestre de Waterloo explique :

075a8-3494346736-8

« Nous l’avions accepté  le PCAR Gare infante afin de garder la main sur le dossier sans quoi, la Région aurait pu faire ce qu’elle voulait et construire plus de 400 logements sur le site. Je ne vais pas faire de promesses qu’on ne pourrait pas tenir mais ce qui est certain, c’est qu’on arrête le PCAR, qu’on discute avec l’école et qu’on réfléchit pour récupérer ces terrains sur le parking Fiat. La commune envisage de récupérer les terrains du parking Fiat pour y faire autre chose que du logement »

Résultat de recherche d'images pour "parking fiat waterloo skynetblogs"

Ordre du jour du conseil communal de Waterloo du lundi 25 juin 2018

1. Procès-verbal – Assemblée n°5 du 28 mai 2018 – Approbation.

2. Urbanisme – Permis d’urbanisme pour la construction de la gare RER de Waterloo et l’aménagement de ses abords, impliquant des modifications de voiries – Place de la Gare, rue de la Station, avenue des Pâquerettes – Demande de la SA INFRABEL – Modifications de voiries – Décision.

3. Urbanisme – Élaboration du Plan communal d’aménagement dit « Gare-Infante » révisant le plan de secteur de Nivelles – Arrêt de la procédure – Décision.

4. Travaux – Plan communal d’aménagement révisant le plan de secteur (PCAR) dit « PCAR Gare-Infante » – Étude de faisabilité d’une expropriation du site – Décision de charger le Collège de cette étude.

5. Travaux – Achat groupé d’électricité et de gaz pour les pouvoirs publics organisé par l’intercommunale pure de financement du Brabant wallon S.C.R.L. (IPFBW) pour la période comprise entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2022 – Relance des marchés – Convention de coopération – Cahier spécial des charges – Approbation.

6. Cellule commandes publiques – Service Travaux – Travaux d’égouttage de la route du Lion (phase 3) – Approbation du cahier spécial des charges – Choix du mode de passation et fixation des conditions du marché.

7. Finances – Comptes annuels – Exercice 2017.

8. Finances – Modifications budgétaires n°1 – Exercice 2018.

9. CPAS – Compte de l’exercice 2017.

10. CPAS – Modification budgétaire n°2 – Services ordinaire et extraordinaire – Exercice 2018.

11. Cultes – Fabrique d’église Saint-François d’Assise – Compte de l’exercice 2017.

12. Cultes – Église protestante évangélique de Lasne (Ohain) – Compte de l’exercice 2017.

13. Secrétariat général – Intercommunale « in BW »- Assemblées Générales extraordinaire et ordinaire du 27 juin 2018 – Ordres du jour – Approbation.

14. Secrétariat général – Intercommunale Bataille de Waterloo 1815 – Assemblée générale ordinaire du 29 juin 2018 – Ordre du jour – Approbation.

15. Éducation – Enseignement maternel communal – École communale du Chenois – Création d’un emploi d’institutrice temporaire à mi-temps.

16. Secrétariat des échevins – Culture – Convention entre la Commune de Waterloo et l’Espace Bernier, Centre Culturel de Waterloo – Accord.

17. Secrétariat des échevins – Sports – Demande d’octroi d’une subvention communale annuelle 2018 par l’Asub Rugby Waterloo ASBL – Décision d’octroi.

18. Secrétariat des échevins – Jeunesse – Demande d’octroi d’une subvention communale annuelle 2018 par Infor Jeunes Waterloo ASBL – Décision d’octroi.

19. Affaires citoyennes – Élections communales et provinciales du 14 octobre 2018 – Affichage électoral – Ordonnance de police.

20. Police – Finances – Comptes annuels de l’exercice 2017.

21. Police – Finances – Budget de l’exercice 2018 – Service extraordinaire – Modification budgétaire n°1.

22. Police – Finances – Budget de l’exercice 2018 – Service ordinaire – Modification budgétaire n°1.

23. Police – Présentation orale par le Chef de corps des chiffres de criminalité pour la zone de police pour l’année 2017 – Chiffres en lien avec Plan zonal de sécurité 2014 – 2019.

24. Questions orales d’actualité.

Conseil communal : le lundi 25 juin à 20h dans la salle des Conférences de la Maison communal
source : waterloo.be

Les points importants du conseil communal de Waterloo du lundi 28 mai 2018

Secrétariat général

La séance a débuté par la remise d’un brevet de Lauréat d’honneur du Travail à Olivier Delvaux, Insigne d’honneur d’or du Secteur Construction – Label Expert, par Liliane Cocozza, Doyenne d’honneur du Travail de Waterloo, et la bourgmestre.

Travaux

  • À l’unanimité, les élus ont marqué leur accord sur la convention de mise à disposition de la partie inférieure du parc communal, avec la société Publi-Market dans l’objectif d’y créer une « Fan Zone » avec écran géant afin d’y retransmettre des matchs de football pendant la Coupe du Monde 2018.

Suite à l’interpellation du groupe Ecolo, la bourgmestre (MR) a précisé que des parkings pour vélos seront prévus.

Le groupe MVW a demandé ce qui était prévu pour les klaxons. La bourgmestre a ajouté que le règlement général de police serait d’application. Elle a également souligné que l’avantage de cette fan zone était de centraliser et concentrer le public pour mieux le gérer.

  • Les élus ont également approuvé le renforcement de l’éclairage public dans trois zones de la chaussée Bara (tronçon compris entre le chemin des Noces et le boulevard de la Cense). MVW en a profité pour revenir sur le manque d’éclairage de plusieurs passages pour piétons dans le Centre. La bourgmestre a confirmé que des contacts étaient pris avec la Région wallonne pour également améliorer ces points.

Subsides

Les membres du Conseil ont approuvé diversesdemandes de subventions dans le cadre des appels à projets provinciaux. Le groupe Ecolo s’est abstenu sur ce point.

Le groupe Ecolo a demandé si une évaluation du suivi de ces différentes demandes de subsides remises d’année en année était possible. Il a également posé la question de la place des Provinces dans l’organisation de nos institutions. La bourgmestre a répondu qu’un tableau évaluatif était disponible. « Le modèle provincial fonctionne très bien en Brabant wallon. La Province joue un rôle de supracommunalité. C’est une vraie chance. »

Ensuite, le groupe Ecolo a souhaité obtenir des informations sur l’objectif affiché de la Commune d’obtenir 4 fleurs au concours provincial « Villes et Villages Fleuris ». « Oui, on veut s’améliorer, a confirmé la bourgmestre.Un conseiller en cadre de vie vient de renforcer notre équipe administrative. Nous souhaitons vraiment nous orienter vers des plantations plus durables. »

Le groupe MVW a félicité ce dynamisme et reconnu l’intérêt de différentes demandes de subsides pour la Commune. Pour les cimetières, un désherbage thermique est notamment prévu. « C’est une très bonne initiative, a souligné le chef de groupe MVW. Mais avez-vous prévu des replantations dans les cimetières en plus des zones engazonnées ? » Le groupe MVW estime qu’il conviendrait d’augmenter les buissons et arbustes dans un but économique et écologique.

L’échevin des Cultes (MR) a insisté sur les nuisances que les racines des arbres pouvaient occasionner sur les pierres tombales. Il a également précisé que les travaux seraient entamés en premier lieu au cimetière Sainte-Anne. « L’allée principale restera en graviers. Les aménagements se feront petit à petit et secteur par secteur. Je sollicite d’ailleurs la patience de la population dans ce dossier. »

Le groupe MVW a complété son intervention en demandant ce qui était prévu pour les aînés moins nantis. L’échevine de la Politique des Seniors (MR) a répondu que les situations les plus problématiques étaient examinées en collaboration avec le CPAS.« De plus, les spectacles prévus dans le cadre de notre saison culturelle proposent des prix très réduits », a-t-elle ajouté.

Mobilité

À l’unanimité, les élus ont approuvé le cahier spécial des charges relatif à l’acquisition de deux véhicules pour le transport des passagers. « Il s’agit de deux navettes de 9 places destinées à améliorer la mobilité, a précisé la bourgmestre (MR). L’objectif est de les mettre en service dès début septembre. Elles permettraient aux commerçants et aux clients de laisser leurs voitures dans des parkings à l’extérieur du Centre. Dans un premier temps, ces navettes fonctionneront uniquement le samedi. Le reste du temps, elles seront mises à disposition pour d’autres missions ponctuelles de la Commune. Le plan de mobilité pointe effectivement un gros problème de trafic le samediBeaucoup de conducteurs tournent pour trouver une place de parking. Nous espérons proposer une première solution avec ces navettes qui passeront toutes les vingt minutes. Enfin, il s’agit bien d’un début. Nous étudions aussi la possibilité de placer des panneaux intelligents renseignant le nombre de places de stationnement libres. »

Du côté de l’opposition, l’élu PS a demandé quels parkings de dissuasion seraient prévus, ainsi que la spécificité des navettes par rapport aux Proxibus. MVW s’est réjoui que les navettes rouleraient au gaz CNG (carburant fossile le moins polluant à ce jour). Enfin, Ecolo a estimé que les boucles de vingt minutes étaient peut-être trop longues.

La bourgmestre a précisé que les sites du Carrefour Market de la drève Richelle et du Carrefour de Mont-Saint-Jean étaient prévus comme points d’arrêts. « De plus, ces navettes ne sillonneront pas les quartiers comme les Proxibus mais traverseront uniquement le Centre. Elles s’alimenteront dans une station délivrant ce type de gaz naturel et située dans une commune voisine. Enfin, un passage de la navette toutes les vingt minutes permettra aux utilisateurs de faire des courses et puis de la reprendre. »

L’échevin de la Mobilité (MR) a également précisé qu’il souhaitait permettre aux usagers de suivre les trajets des navettes en temps réel via une application. Un système qui évite un temps d’attente inutile.

source waterloo.be  et waterloo.info N°1483 du 7 juin 2018

Ordre du jour de la séance du conseil de Waterloo du 30 avril 2018

source > waterloo.be

La prochaine séance du conseil communal est prévue ce lundi 30 avril 2018,  à 20h, à la Maison communale. Voici l’ordre du jour:
1. Secrétariat général – Remise de décoration civique pour actes de courage, de dévouement ou d’humanité émanant du Ministère de l’intérieur.
2. Procès-verbal – Assemblée n°3 du 26 mars 2018 – Approbation.
3. Travaux – Réaménagement de l’avenue Bel Air – Mise en souterrain des réseaux d’électricité basse tension, d’éclairage public et de télédistribution, avenue Bel Air – Extension à l’avenue Beauvoisin (tronçon compris entre l’avenue Bel Air et la rue du Roussart) – Décision.
4. Travaux – Propriété Communale – Drève D’Argenteuil – Asbl Waterloo Ducks Hockey Club – Terrains de hockey en gazon synthétique – Remplacement des conventions existantes par un bail de superficie – Approbation du projet d’acte modifié.
5. Cellule commandes publiques – Service Travaux – Rénovation de la tribune téléscopique de la salle Jules Bastin – Choix du mode de passation et fixation des conditions du marché.
6. Cultes – Fabrique d’église Sainte-Anne – Compte de l’exercice 2017.
7. Secrétariat général – Motion – Commune accueillante.
8. Secrétariat général – Intercommunale de Mutualisation en matière Informatique et Organisationnelle « IMIO » – Représentation de la Commune – Désignation de cinq délégués.
9. Secrétariat général – Intercommunale IMIO – Assemblées générales du 07 juin 2018 – Ordre du jour – Approbation.
10. Education – Commission communale de l’Accueil des enfants durant leur temps libre – Convention d’adhésion entre la Commune et l’ONE – Approbation.
11. Secrétariat des  échevins – Commerce – Demande d’octroi d’une subvention communale annuelle par l’Association des Commerçants de Joli-Bois Waterloo – Décision d’octroi.
12. Police – Personnel – Ouverture de la mobilité et détermination des modalités de sélection des candidats.
13. Police – Personnel – Ouverture de la mobilité et détermination des modalités de sélection des candidats.
14. Police – Personnel – Ouverture de la mobilité et détermination des modalités de sélection des candidats.
15. Questions orales d’actualité.