Bicentenaire de la Bataille de Waterloo (Partie 1)

Mai 2013

DANS LES COULISSES DU BICENTENAIRE

A moins de 800 jours des cérémonies commémorant le Bicentenaire de la Bataille de Waterloo, les forces vives gravitant autour du plus célèbre des lieux de mémoire viennent de se mettre en ordre de bataille pour 2015.

Un nouveau conseil d’administration de l’ASBL « Bataille de Waterloo 1815 », créée il y a plus de vingt-cinq ans pour préparer la commémoration du 175ème anniversaire de la bataille encore dans toutes les mémoires, vient d’être mis en place. Il est composé d’hommes et de femmes de toutes tendances politiques, de toutes formations professionnelles aussi, représentant la Région wallonne, la Province du Brabant wallon, les communes de Braine-l’Alleud, Genappe, Lasne et Waterloo.

A savoir :

Serge KUBLA (président), Vincent SCOURNEAU (administrateur délégué), Brigitte DEFALQUE, Isabelle KIBASSA-MALIBA, Lise JAMAR (vice-présidentes), Emile LOZE (trésorier), Olivier VANHAM (secrétaire), Véronique SIMON, Angèle LEFEVRE, Pierre PAQUET, Philippe PIGNOLET, Laurent MASSON, Alain BADIANGA, Tanguy STUCKENS (administrateurs).

Ensemble, avec une belle unanimité, ils se sont mis d’accord sur les grandes lignes d’un programme et d’une campagne promotionnelle qui s’étalera dans le temps. Un programme bien sûr, qui devrait être amplifié.

QUATRE JOURNEES HISTORIQUES

Sur le plan événementiel, les festivités du Bicentenaire devraient se dérouler sur quatre jours, du jeudi 18 au dimanche 21 juin 2015 mais précédées d’une série de manifestations promotionnelles.

Nous envisageons le week-end proprement dit avec le programme suivant :

> Une célébration officielle, le jeudi 18 juin. Avec inauguration de la ferme d’Hougoumont restaurée. En présence de bands militaires issus des nations belligérantes à l’époque.

> Une première reconstitution, le vendredi 19 juin, en soirée, reconstituant une phase de la bataille. Avec incorporation de fermes reconstituées à l’échelle pour une meilleure compréhension des combats. Et ouverture au public des bivouacs des reconstitueurs.

> Un spectacle pyrotechnique sur la butte, le samedi 20 juin, à 23h00

> Une deuxième reconstitution le dimanche 21 juin, en matinée, sur une autre phase des combats de 1815.

Une option a été prise sur un terrain d’une trentaine d‘hectares, en un lieu marqué par l’Histoire, d’une grande visibilité. Il sera soumis, très prochainement, à l’analyse des différentes forces de sécurité.

Selon des premières estimations, les deux reconstitutions devraient pouvoir bénéficier de la présence de plus de 4.000 reconstitueurs, 300 cavaliers et une centaine de canons. Un chiffre jamais atteint. Des groupes australiens ou néo-zélandais, par exemple, organisent déjà leur voyage. Et le « Wall Street Journal » vient de consacrer une pleine page au combat, bien sympathique, que se livrent deux candidats au rôle de Napoléon. C’est dire si l’événement est déjà attendu internationalement.

DES EVENEMENTS DES NOVEMBRE 2013

Afin de promouvoir ce week-end attendu, plusieurs événements seront organisés à partir de novembre 2013 :

* Une participation au WTM de Londres en novembre 2013, en association avec Mons 2015. C’est le marché du tourisme mondial, où les tour-operators viennent faire leur marché de produits à exploiter un à deux ans à l’avance.

* La mise en place d’une exposition itinérante qui pourrait être montée par le Musée de l’Armée et circuler, à partir de mars 2014, dans des lieux chargés d’histoire (les îles d’Elbe et d’Aix, Berlin, Londres, des Waterloo aux USA,…).

* La programmation de concerts thématiques itinérants à partir de juin 2014.

* La sortie en salle de cinéma, en juin 2014, du film « Waterloo » réalisé par Hugues Lanneau, dont l’ASBL « Bataille de Waterloo 1815 » est coproductrice aux côtés des Films de la Mémoire.

* Une invitation à participer à la parade du Lord Maire de Londres en novembre 2014.

* Un colloque international organisé par la Fondation Napoléon, avec 250 historiens de premier plan, sur la thématique « L’Après Waterloo dans l’Histoire », en mars 2015. Pour marquer le début des Cent Jours.

* Une exposition « Napoléon-Wellington, destins croisés » au Musée Wellington, début avril 2015.

* L’édition d’un carnet de timbres, avec expositions philatéliques organisées par les cercles de Braine-l’Alleud et Waterloo, fin avril 2015.

* L’inauguration du Mémorial de Waterloo, à la mi-mai 2015.

* L’inauguration du Parcours scénographique de l’église de Braine-l’Alleud, début juin.

Ligny reconstituera, pour sa part, ses combats le week-end des 13 et 14 juin 2015.

Quant à l’Ambassade de Grande-Bretagne, elle travaille déjà à la reconstitution du Bal de la Duchesse de Richmond. Avec beaucoup de fastes et d’invités prestigieux.

Et d’autres idées verront bien sûr le jour. En Belgique comme à l’étranger. Des clubs sportifs (et non des moindres !) ambitionnent, par exemple, d’organiser des tournois internationaux, rassemblant des équipes françaises, anglaises, allemandes, hollandaises et belges … comme cela s’était fait en 1965 à l’occasion du 150ème anniversaire de la bataille.

L’ASBL « Bataille de Waterloo » est chargée de collationner toutes ces idées pour les labelliser et les coordonner. 

Afin de répondre aux attentes internationales de l’événement, un comité d’accompagnement international, composé des ambassadeurs des Nations concernées, des bourgmestres des quatre communes, de la Gouverneure, d’un représentant de la députation provinciale, de la Région wallonne et du Gouvernement fédéral sera mis en place. Il sera chargé, plus particulièrement, des aspects protocolaires.

DEJA DES MARCHES PUBLICS 

Afin de réaliser le matériel nécessaire à l’approche des sponsors, au World Tourism Market et à la presse, un premier appel d’offre vient d’être lancé. Il concerne :

* La fourniture d’un choix de logos, libres de droits ;

* La conception et la livraison en 300 exemplaires d’un outil promotionnel original, visant à démarcher les partenaires potentiels et la presse, en F, NL et GB ;

* La conception et l’impression à 5.000 exemplaires d’un leaflet de présentation trilingue.

Le tout devant être livré avant le 1er septembre 2013.

D’autres marchés publics devraient suivre :

* L’un pour la logistique du week-end des 18 au 21 juin 2015 (tribunes, sécurité, plan de mobilité, son, éclairage, surveillance, billetterie, contrôle des accès,…)

* Un autre pour la communication (site internet, gestion de la presse au national et à l’international, campagne de promotion pour l’ensemble des événements dès 2014, édition de dépliants promotionnels, développement d’actions sur les réseaux sociaux,…)

 

* Un troisième pour la gestion des partenariats (Réalisation d’un village VIP, du chapiteau au service traiteur en passant par les carnets d’accès, assistance à la recherche de sponsors, gestion du merchandising et des concessions extérieures aux zones de tribunes,…)

Il sera prévu, dans les trois marchés, de constituer, ensemble, une cellule de coordination. Dès le départ.

Enfin, un cinquième marché sera lancé pour le spectacle du samedi soir autour de la butte.

La gestion des combats, la sélection des troupes, l’intendance sur les campements seraient confiés à l’ABRRHI (l’Association belge pour la recherche et la reconstitution historique) et à l’équipe du Dernier QG de Napoléon dont la compétence est, aujourd’hui, reconnue dans l’Europe entière. A tel point que Frank Simon a, par exemple, dirigé les combats de Borodino (en Russie), d’Astorga (En Espagne) ou de Montereau (en France). Il vient d’être chargé d’organiser la campagne de France en 2014.

Ces différents marchés publics devraient être attribués à l’automne 2013, de manière à pouvoir structurer une équipe autour de l’ASBL « Bataille de Waterloo 1815 », organisatrice officielle de Waterloo.

Juillet 2013.

Waterloo. Bicentenaire de la bataille de Waterloo : deux appels d’offre lancés.

A moins de deux ans du bicentenaire de la bataille de Waterloo, l’ASBL « Bataille de Waterloo 1815 » s’affaire. Elle a, ce vendredi 28 juin 2013, publié deux appels d’offre majeurs pour la bonne organisation des manifestations.

L’ASBL « Bataille de Waterloo » est chargée d’organiser les manifestations gravitant autour du Bicentenaire de la bataille de Waterloo   

Le logo

LOGO DU BICENTENAIRE BATAILLE DE WATERLOO.jpg

Waterloo 2015>Le site de la Bataille de Waterloo.

Le site  classé de la Bataille de Waterloo d’une superficie de 549 hectares  est l’objet d’importantes modifications depuis 2008 en vue de la célébration du 200e anniversaire de la Bataille de Waterloo 1815.

Les principaux acteurs concernés par la préservation et le réaménagement du site sont  les communes  de Waterloo , de Braine-l’Alleud et Lasne.

Interviennent aussi l’Intercommunale « Bataille de Waterloo 1815 », l’ASBL « Bataille de Waterloo 1815 , la Régie des Bâtiments  Direction du Brabant wallon, l’Institut du Patrimoine Wallon, le Commissariat Général au Tourisme de la Région wallonne, Immowal  ainsi que Culturespaces. Ce dernier en charge de la gestion jusqu’en juin 2015.

Plusieurs chantiers sont en cours de réalisation ou terminés.

Le site du Hameau du Lion a fait l’objet  en septembre 2008 par la Région wallonne du permis d’urbanisme pour la transformation/rénovation de l’Hôtel du Musée, du Café Bruxellois, du Hussard et de l’Hôtel Wellington ; pour la démolition du centre des visiteurs, de la Taverne des Alliés, de l’Hôtel des Touristes et de l’Hôtel de la Paix  ; et pour l’aménagement général du site (voiries publiques et privées, piétonnier, modification du relief, abord et création de parkings extérieurs et démolition des aires de parkings existantes).

 Octroi en juin 2009 du permis d’urbanisme en ce qui concerne la construction du nouveau Mémorial de la bataille de Waterloo , qui, construit sur le site actuel du parking du Hussard, sera souterrain avec un accès par tunnel ainsi qu’ une belle perspective vers la butte et vers le panorama.

La Région wallonne a voté en 2012 un important subside (12 millions d’euros) et d’autres venant d’un Fonds Spécial de la Région wallonne pour la Provinces, les Communes et l’ Intercommunales.

Le Panorama de la Bataille fait partie du Patrimoine majeur de la Wallonie . Les travaux de rénovation de l’extérieur sont achevés et financés par l’Intercommunale « Bataille de Waterloo 1815 »

 

P7020201.JPG

 

L’intérieur classé  depuis août 2008, fera l’objet d’une rénovation, qui comportera la scène, l’avant-scène et la toile. Le budget prévu initialement est de 1 million 350 mille euros. 

 

La ferme d’Hougoumont a été rachetée par  par l’Intercommunale « Bataille de Waterloo 1815 » . La chapelle a été restaurée en 2008. Il est prévu la restauration des bâtiments.   La ferme de Hougoumont étant classée, une partie de ces coûts sera éligible pour des subventions de la Région wallonne, de la Province du Brabant wallon et de la Commune de Braine-l’Alleud. Certains frais d’équipement en vue d’une mise en valeur touristique pourraient être également subventionnés par le Commissariat Général au Tourisme.

 

Hougoumont.jpg

 

Le Monument Gordon.

La restauration du monument a été complètement réalisée.

 

Le « Dernier Quartier Général de Napoléon ».

Des subsides de la Province du Brabant Wallon vont-être octroyés pour la rénovation de ce site qualifié Musée Provincial et situé Chaussée de Bruxelles 66, 1472 Genappe

Octobre 2013

Depuis ce vendredi 11 octobre, l’Intercommunale Bataille de Waterloo 1815 remplacera la société française Culturespaces pour la gestion effective du Hameau du Lion, à Waterloo.

Culturespaces, la filiale de GDF Suez spécialisée dans la gestion de monuments, musées ou sites historiques, est parvenue a dénoncer la convention qui l’a liait pour 25 ans. Déjà en 2012 Culturespaces avait dénoncé cette convention pour divers motifs. 

L’Intercommunale déclare avoir le soutien de la Région Wallonne et la Province du Brabant Wallon. Après 2015 il sera question d’un nouveau partenaire.

Novembre 2013

 En juin 2009 un permis d’urbanisme  a été délivré en ce qui concerne la construction du nouveau Mémorial de la bataille de Waterloo , qui, construit sur le site actuel du parking du Hussard, sera souterrain avec un accès par tunnel offrant ainsi  une belle perspective vers la butte et vers le panorama.

 

Butte du Lion nov 2013.jpg

La Région Wallonne de Belgique consacre environ 40 millions d’euros à la rénovation du site de la Butte du Lion de Waterloo.

Travaux Lion 4.jpg

Depuis 2012, d’importants travaux sont en cours sur le site du Lion de Waterloo. Ils devraient se poursuivre jusqu’en 2015, date du bicentenaire de la bataille de Waterloo.
Pour rappel, ce chantier consiste en une réhabilitation totale du champ de bataille qui devrait permettre de retrouver la « morne plaine » décrite par Victor Hugo.

Qu’est-ce qui va changer sur le site du Lion de Waterloo ?

En clair, l’actuel centre du visiteur et le Wellington Café seront démolis.

c’est le 18 mai 1991 qu’a été inauguré lactuel Centre du Visiteur de la Butte du Lion de Waterloo notamment en présence du député bourgmestre Serge Kubla. Le centre est situé à l’emplacement de l’ancien Grand Hôtel du Lion. 

 

L’Hôtel du musée sera transformé et accueillera le « pôle restauration » du site : on y prévoit un restaurant, une brasserie, des lieux de réception qui offriront de grandes terrasses extérieures avec vue sur la butte et les champs.

La route du Lion et la rue de la Croix deviendront piétonnes.

Les parkings ont été déplacés à proximité du ring O, entre la bande boisée existante et une nouvelle bande boisée masquant les véhicules qui pourraient être vus depuis la Butte du Lion.

Près de 20.000 mètres carrés de terres seront réaffectées à l’activité agricole, ce qui permettra la restitution du caractère «open field» du champ de bataille et de ses abords immédiats.

Et puis, un Mémorial est en construction à l’emplacement des parkings du Hussard et de l’ancien hôtel de la Paix.
Le Mémorial sera entièrement enterré et la toiture, suivant le relief du terrain, sera recouverte d’herbes de prairie.

Le long du ring Ouest d’énormes parkings seront aménagés.

Travaux Lion 8.jpg

Janvier 2014

Bicentenaire de la Bataille de Waterloo>scénographie du futur mémorial

La Gouvernement Wallon a attribué le 19 décembre 2013   à l’association Belle Alliance la scénographie du futur mémorial de la bataille de Waterloo. Belle Alliance regroupe 7 sept sociétés belges actives dans le secteur des musées, des expositions historiques et du cinéma. Ce groupement temporaire est associé au réalisateur Gérard Corbiau.

En vue du Bicentenaire Hougoumont se refait une beauté. Les travaux commencent en janvier 2014.

 

hougoumont

 

hougoumont

hougoumont

 

hougoumont

Mars 2014 

Waterloo>La scénographie du Mémorial de Waterloo: suspension

La Gouvernement Wallon a attribué le 19 décembre 2013   à l’association Belle Alliance la scénographie du futur mémorial de la bataille de Waterloo. Belle Alliance regroupe 7 sept sociétés belges actives dans le secteur des musées, des expositions historiques et du cinéma. Ce groupement temporaire est associé au réalisateur Gérard Corbiau.

_____________________________________________________________________________

Une lecture attentive de l’arrêt permet d’apprendre notamment ceci :

La propriété du site du champ de bataille de Waterloo est actuellement décomposée comme suit : 

 – le Commissariat général du Tourisme; 

 – l’intercommunale Bataille de Waterloo 1815; 

 – la SA Panorama de la Bataille de Waterloo; 

 – la DG01-43 Routes et bâtiment – Direction des routes du Brabant wallon en ce 

qui concerne la voirie publique régionale; 

 – les Communes de Braine-l’Alleud et Waterloo pour ce qui concerne les voiries 

communales; 

 – L’Etat fédéral pour ce qui concerne la Butte du Lion 

Mais aussi le prix :

D’attribuer les lots 1 et 2 du marché à « La Belle Alliance », chaussée de Haecht 

1103 à 1140 BRUXELLES pour le montant de : 

 Lot 1 – 2.998.878,52 € TVAC 

 

 Lot 2 – 2.994.834,70 € TVAC ».

Ci-dessous l’arrêt du Conseil d’Etat 

Par un arrêt n° 226.558 du 26 février 2014, le Conseil d’État a suspendu, à la suite d’un recours de la s.a. TEMPORA, l’exécution du marché attribuant au groupement « LA BELLE ALLIANCE » la réalisation de la scénographie du Mémorial de Waterloo.

L’arrêt juge que l’illégalité de cette décision résulte de l’appréciation qui a été faite des offres des deux soumissionnaires, la comparaison de celles-ci ne reposant pas sur des éléments suffisament clairs pour certains des critères. Le Conseil d’État a également souligné, dans le cadre de la balance des intérêts en présence, que la réfection de cette décision par la Région wallonne peut, selon les arguments qui lui ont été exposés et les documents produits, être accomplie à bref délai de sorte que la finalisation du projet n’est pas compromise.
(26/02/2014)

Avril 2014

Waterloo>Scénographie>Le gouvernement wallon confirme.

Le gouvernement wallon confirme, ce 14 avril 2014, son choix pour l’attribution de la scénographie de la Bataille.

(une information Zoom.Région)

Approche-t-on enfin de la fin de la saga de la scénographie du futur mémorial du champ de bataille de Waterloo ? A 15 mois des festivités du Bicentenaire de la bataille, il faut l’espérer. Le gouvernement wallon vient en tout cas de réattribuer le marché de la scénographie à l’association Belle Alliance. Son rival malheureux, la société Tempora, a 15 jours pour déposer un recours.

C’est ce qu’elle avait déjà fait lors de la précédente attribution qui avait vu Belle Alliance remporter le marché. La Région wallonne pensait alors avoir bétonné son dossier mais le conseil d’Etat avait pourtant donné raison à Tempora et annulé la décision d’attribution car celle-ci n’était pas assez motivée. Le gouvernement a trouvé de nouveaux arguments pour motiver son choix et croise désormais les doigts…

Waterloo>Le hameau du Lion de Waterloo (avril 2014)

Des travaux d’envergures sont en cours actuellement à Waterloo consistant en la rénovation du Hameau du Lion de Waterloo. Il s’agit de travaux gigantesques préalables aux commémorations du bicentenaire de la bataille de Waterloo. Le photographe Vincent Mahieu vous propose une visite époustouflante   

Butte Lion avril 2014.jpg

Waterloo>Une vue imprenable sur la Butte du Lion.

Selon le cahier des charges   » Une rampe en pente douce devrait permettre d’accéder au Mémorial depuis les nouveaux parkings. Un escalier situé près du Panorama de la bataille permettra également de s’y rendre. La rampe bordée par un mur, reprendra les noms de tous les régiments, qu’ils soient Alliés ou français, ayant participé aux combats du 18 juin 1815. De cette rampe, il y aura accès au hall d’accueil situé cinq mètres plus bas et éclairé par un vaste patio avec vue inédite du Panorama.
Un tunnel passant sous le chemin des Vertes Bornes reliera d’ailleurs les deux structures. 

Waterloo mémorial.jpg

Waterloo memorial 1.jpg

 

Mai 2014

Waterloo>Bicentenaire>Tempora jette le gant !

Waterloo>Bicentenaire de la Bataille 1815>Le projet de scénarisation du Mémorial 1815

Pourquoi Tempora a été évincé ???   La réponse >>>   ICI  

 

 Juin 2014

 

Waterloo>Bicentenaire de la Bataille de Waterloo>La scénographie

 

« Belle Alliance » choisie par le gouvernement Wallon pour réaliser la scénographie du Mémorial de Waterloo 1815 a présenté son projet avec quelques photos  pour ne pas ombrager la superbe vidéo présentée par son concurrent évincé que l’on peu visionné ci-dessous. Les voies de pouvoirs sont impénétrables ! 

Bella alliance 1.jpg

Belle alliance 2.jpg

Belle alliance.png

Le porte parole de « Belle Alliance » s’explique :  «  »On veut vraiment donner l’impression au visiteur d’y avoir participé à cette bataille et, de retour chez lui, de pouvoir en parler à ses amis et ses proches, comme si il y avait été.C’est vraiment l’objectif, c’est de marquer l’imaginaire du visiteur. » Et le réalisateur Gérard Corbiau d’enchaîner  » « On a travaillé avec des moyens extrêmement spectaculaires en 3D sur un écran de 26 mètres de long, avec des sons qui vont venir de partout, avec une musique extrêmement prenante. Il nous faut, malgré tout, garder un certain recul et donc ce n’est pas une reconstitution mais ce sera une évocation qui permettra au spectateur de se faire une idée qui dépasse simplement la bataille. Il faut, aussi, que ça soit une réflexion sur la guerre avec ces champs de bataille épouvantables qui ont entraînés dans des aventures épouvantables, nos ancêtres », raconte le cinéaste. »

Waterloo>Les travaux avancent ( situation le 10 juin 2014)

Butte Lion 4.jpg

 

La suite >>>>>Bicentenaire de la Bataille de Waterloo (Partie 2)

Publicités