Points importants de la séance du conseil communal de Waterloo du lundi 3 juin 2019

Points importants de la séance du lundi 3 juin 2019- conseil communal de Waterloo- source waterloo.be

Environnement

Le bassin d’orage du Bois des Bruyères doit être réhabilité. Pour cela, une convention d’assistance à maîtrise d’ouvrage avec l’intercommunale In BW sera réalisée. Ces travaux devraient commencer à l’automne et durer environ deux mois. Le groupe MVW s’est interrogé sur l’utilité et l’urgence d’assainir ce bassin d’orage, au vu du budget de 620 000€ prévu à cet effet. Ecolo a demandé que, d’une part, In BW prenne contact avec l’association de protection de la nature « Natagora » (qui se charge du comptage des oiseaux à cet endroit) et que, d’autre part, il soit possible d’y ajouter des roseaux, « excellents pour l’écosystème ». La bourgmestre (MR) a assuré à MVW « qu’il existe un rapport rédigé par le CPAR (Centre Provincial de l’Agriculture et de la Ruralité) qui montre explicitement que le bassin a réellement et rapidement besoin d’un curage. Sans quoi, nous n’aurions évidemment pas dégagé un tel budget« . Elle s’est ensuite engagée à transmettre à tous la date précise du démarrage des travaux dès qu’elle sera connue afin de contribuer à préserver la faune à cet endroit. Ce point a été approuvé à l’unanimité.

Travaux

L’arrêté de subvention, convention et exécution 2019 concernant l’Opération de revitalisation urbaine de la place Capouillet (quartier Chenois) a été approuvé. Seul Ecolo s’est abstenu, après s’être inquiété « de la mise en œuvre de la participation citoyenne dans ce dossier, de la rénovation de l’avenue Capouillet (non reprise dans le plan) et du Schéma de Développement communal« . MVW s’est lui aussi interrogé sur « la possibilité de modifier l’avant-projet déposé à ce stade-ci« . La bourgmestre a rappelé que l’autorisation de cette Opération de revitalisation urbaine est passée au Gouvernement wallon et que les subsides (approchant 1,2 million) ont été acceptés à 100%, « sans qu’il n’en coûte un centime à la Commune« . Elle a rappelé qu’il y a plusieurs mois, ce projet a été exposé au Pôle d’Aménagement du Territoire où tous les représentants dans tous les domaines étaient présents et ont pu poser leurs questions. Et de conclure que : « Oui, il y a encore l’une ou l’autre possibilité d’amender légèrement l’avant-projet mais pas de s’en écarter, sans quoi l’accord avec la Région wallonne pourrait tomber. Un permis d’urbanisme doit encore être délivré pour que l’opération soit complète et puis seulement un bureau d’études va travailler concrètement sur ce futur projet. Tout ce qui concerne le timing et les consultations viendra en temps voulu et vous en serez informés« .

Finances

Au sujet de l’exercice 2018 des comptes annuels, la bourgmestre a synthétisé la situation : « Nous terminons avec un boni global de 3 019 000€ qui va permettre d’alimenter en partie le fonds de réserve extraordinaire (avec la somme de 1 400 000€). À l’exercice propre, le boni atteint 400 000€, ce qui signifie que le budget est maîtrisé et correspond aux prévisions. En augmentation depuis 4 ans, le fonds de réserve égale environ 7 000 000€ : il permettra de mener à bien de futurs projets mais aussi de faire face aux imprévus. L’augmentation des recettes atteint 650 000€ (provenant principalement de l’Impôt des Personnes Physiques (IPP) et du précompte immobilier). En ce qui concerne la maîtrise de la dette (actuellement à -2,8%), elle ne cesse de diminuer. À titre d’exemple, en 2012, elle se hissait à 25 000 000€. Aujourd’hui, elle atteint 22 000 000€. Malgré l’emprunt pour les travaux de l’école communale de Mont-Saint-Jean, nous avons réussi à rembourser 3 000 000€ de dettes. Du côté des dépenses, une augmentation de 4,7% en matière de coût de personnel communal est à pointer. Elle est liée à divers facteurs dont les évolutions de carrière, de nombreux remplacements dans l’enseignement, des engagements d’agents pour compléter le cadre de la Police, etc. Au niveau de l’extraordinaire, 80% des investissements ont été réalisés (achat d’un bâtiment chaussée de Bruxelles, école de Mont-Saint-Jean, terrains de padel, rénovation de la toiture de l’église Saint-Joseph, Masterplan du Centre…)« . Deux aspects du budget ont retenu l’attention du groupe Ecolo : « D’une part, nous n’avons pas eu de réponse quant à l’origine de l’augmentation du coût de l’énergie (où des efforts peuvent être faits), ni au suivi de la consommation des bâtiments communaux – points d’attentions également soulevés par MVW – et d’autre part, le retard ou report dans quelques projets de l’investissement extraordinaire (porte de la Maison communale, panneaux photovoltaïques sur les bâtiments communaux…)« , a-t-il relevé. La bourgmestre de préciser : « Notre conseiller en énergie rédige en ce moment un rapport sur les raisons d’accroissement de ces dépenses à certains endroits : nous vous fournirons donc une réponse complète à ce sujet sans tarder. Quant à la porte d’entrée de la Maison communale et à la pose de panneaux photovoltaïques, ils sont en cours mais tout cela prend du temps (cahiers des charges, marchés publics, etc.). » Après que MVW et Ecolo aient remercié le Directeur financier pour avoir répondu à toutes leurs questions, ce point a été entériné à l’unanimité par les Conseillers communaux.

Secrétariat des échevins

Plusieurs subventions ont été octroyées à l’unanimité à diverses ASBL (Royal Syndicat d’Initiative, Waterloo Sports, Infor Jeunes Waterloo…). Ecolo s’est réjoui de la meilleure clarté des comptes concernant Waterloo Sports. Le groupe a regretté l’absence de charte de prescriptions relatives au développement durable concernant les fêtes du 21 juillet. L’échevin du Tourisme (MR) a répondu qu’une réunion était prévue début juin avec le président du Comité des Fêtes et que cette charte serait très bientôt établie. MVW s’est dit très concerné par la bonne gouvernance et a insisté sur les mesures de contrôle existantes. À quoi la bourgmestre a souligné que le Directeur financier est effectivement chargé d’une série de missions dans certaines ASBL afin de vérifier que les subsides sont bien utilisés.

Police

• Les comptes annuels de l’exercice 2018 de la Police locale sont eux aussi en boni de 288 000€, probablement mis en provisions pour couvrir les futures dépenses de personnel.

• La lettre de mission pour le mandat de Chef de Corps (renouvelé en décembre 2018) a été fixée. Résumant la vision du corps de Police qui sera d’application jusqu’en 2023, elle récapitule la mission générale du Chef de Corps, ses objectifs majeurs (Plan zonal de sécurité, Organisation générale et Fonctionnement zonal) mais aussi tout ce qui touche au budget.

L’assemblée a voté unanimement ces deux points.

Publicités

Waterloo>Rue de l’Infante>Tronçon Fructidor-Bara.

Waterloo>Rue de l’Infante>Tronçon Fructidor-Bara.

Concerne : le projet de réaménagement de la rue de l’Infante dans le prolongement des travaux entrepris en 2012-2013 depuis la rue de la Station jusqu’à l’ avenue Fructidor.

Voici l’état d’avancement des travaux à la date du 12 juin 2019. Les travaux ont commencé le 20 mai 2019. Les photos publiées le sont de la plus récente à la plus ancienne.

ci-dessous le 13 juin 2019

P6130002.JPG

P6130004.JPG

 

 

ci-dessous 12 juin 2019

P6100003.JPGP6060010.JPGP6060007.JPGP6030007.JPGP5290002 (1).JPGP5270003.JPGP5240003.JPG

 

P5230007.JPGP5230004.JPG

D’autres informations >>>  ICI  et >>>  ICI

Tour de France 2019 à Waterloo

Tour de France

Le Tour de France 2019 passe par Waterloo.

1ere étape – 192 km – le 6 juillet 2019  Bruxelles-Charleroi- Bruxelles.

Le départ se fera de Bruxelles pour passer par les classiques flandriennes puis en traversant Braine-le-Comte, Seneffe, Charleroi, Villers-la-ville , Genappe, Waterloo, la Hulpe et retour à Bruxelles via Tervuren.

Le passage à Waterloo :

La caravane et les cyclistes arriveront via la N5 avant de tourner à gauche vers le Mémorial 1815 et la  Butte du Lion ;

Le tour passera sur le secteur pavé au pied de la Butte du Lion ;

Le tour empruntera la N27 jusqu’au rond-point de Mont-Saint-Jean pour continuer sur la N253 chaussée de Louvain ; (sur le parking du Carrefour des animations seront organisée) ;

Le tour quittera Waterloo en poursuivant sa route vers Bruxelles via la Hulpe.

Waterloo>Rue Sainte Gertrude en juillet 2007

Dans « Waterloo, 70.000 ans d’histoires » Yves Vander Cruysen écrit (page 442) :  » Sainte-Gertrude ( drève) : rappelle la présence, près de l’actuelle chaussée d’Alsemberg, d’une chapelle dédiée à la sainte de Nivelles. Conduit à la ferme éponyme,  bâtie en 1837 suivant les plans de l’architecte JP Cluysenaer.

Waterloo-blog a photographié en 2007 durant les travaux de voirie.

 

PICT0129

PICT0126

PICT0118

PICT0116

PICT0115

PICT0135

PICT0114

PICT0102
en prolongement de la rue de la Bruyère à Waterloo un nouveau lotissement se dessine.
PICT0101

rue de la Bruyère à Waterloo- de rue Champ Rodange vers rue Sainte Gertrude (juillet 2007)

ICI >>>>   rue Sainte Gertrude selon Google Street View